les HIFU ou lifting par ultrasons focalisés maintenant à Esthecenter.. 3 salles dépilation laser...

Dr Pujalté Jean-Marc

Esthétique médicale, lasers, épilation définitive, cryolipolyse. Nouméa

Décolletté

Traitement de la chute de cheveux.

Quand parle-t-on d’une chute de cheveux ?

Les cheveux chutent (45 à 60 par jour) et se renouvellent en permanence  avec une recrudescence à la fin de l’été et au printemps. Une perte de cheveux supérieure à 60 cheveux par jour est considérée comme excessive.


Les causes des chutes de cheveux sont très nombreuses.

Chutes de cheveux diffuses :

Parmi les chutes de cheveux diffuses, les plus fréquentes sont

l’alopécie commune :alopécie androgénique masculine et féminine

l’effluvium télogène (après une fièvre élevée, une grossesse, une prise médicamenteuse ou un régime sévère).

L’effluvium anagène entraîne quant à lui une chute de cheveux brutale après une chimiothérapie ou au cours de la pelade


Les chutes de cheveux localisées s’observent dans le cadre de l’alopécie androgénique masculine (golfes, tonsure), des infections par champignons (teignes), de la pelade en plaques, des alopécies induites par des tractions (trichotillomanie, tresses et défrisage) ou des alopécies cicatricielles


Stress et chute de cheveux

il faut penser au rôle du stress lorsqu’une chute de cheveux importante survient dans les semaines qui suivent une émotion d’une intensité anormalement élevée.


Traitement des chutes de cheveux

Le traitement efficace des chutes de cheveux nécessite d’en déterminer la cause.

  Les effluviums télogènes peuvent indiquer la prise en charge d’une carence (fer, vitamine B12) ou d’un problème thyroïdien mais ils guérissent souvent sans traitement après 3 à 4 mois (après grossesse, fièvre, intervention chirurgicale…).


Les effluvium télogènes induits par une prise médicamenteuse (isotrétinoïne, anticholestérol, anticoagulant…) nécessitent quand c’est possible le remplacement du traitement par une autre molécule.


Les effluviums anagènes des chimiothérapies peuvent, dans une certaine mesure, être minimisés par des mesures de prévention (casque réfrigérant).


La pelade en petites plaques guérit souvent rapidement sans traitement, mais peut récidiver alors que les pelades plus importantes impliquent une prise en charge rapide qui fait appel à la corticothérapie locale (lotion), intralésionnelle (piqûres dans le cuir chevelu) ou rarement à la corticothérapie générale


  L’alopécie androgénique masculine bénéficie du traitement par Finastéride (Propécia®) et Minoxidil à 5%,.


  Quand les cheveux ont disparu d’une zone, les greffes de cheveux représentent le seul moyen de retrouver une chevelure naturelle. Les techniques actuelles de greffes folliculaires donnent d’excellents résultats lorsqu’elles sont réalisées par des équipes expertes.


L’alopécie androgénique féminine est fréquente, sont traitement fait appel au Minoxidil à 2 ou 5% et aux antiandrogènes (acétate de Cyprotérone, Spironolactone) quand une hyperandrogénie est manifeste; le Finastéride n’est pas actuellement pas indiqués, mais le Finastéride est cours d’évaluation chez la femme ménopausée.


La mésothérapie du cuir chevelu avec des cocktails multivitaminés, antioxydants, antiradicaux libres et acide hyaluronique est souvent associée à ces traitements avec une très bonne efficacité.

Des protocoles avec utilisation des lumières LED existent et accélèrent le résultat.

En général il est pratiqué une séance de mésothérapie toutes les 2 semaines 4 fois puis une fois par mois 4 fois. Un rappel annuel est conseillé devant les récidives fréquentes.


Le PRP (plasma riche en plaquette) est une technique très intéressante et de plus en plus utilisée dans un but thérapeutique.

Nous sommes équipés maintenant et pouvons proposer cette technique dans les alopécies, chute de cheveux et traitement visage et cicatrices.

L’injection d’extraits plaquettaires ou PRP (plasma riche en plaquettes) permet d’améliorer la vitalité des tissus et de les réparer. En médecine esthétique, elle vise une régénération de la peau ou du cuir chevelu et cheveux. Elle utilise un produit parfaitement naturel puisque autologue (provenant du sang du patient lui-même). Voir page PRP pour les détails de la technique.