les HIFU ou lifting par ultrasons focalisés maintenant à Esthecenter.. 3 salles dépilation laser...

Dr Pujalté Jean-Marc

Esthétique médicale, lasers, épilation définitive, cryolipolyse. Nouméa

Décolletté

LA TOXINE BOTULIQUE


PRESENTATION

 

Une découverte fortuite par le PR CARRUTHERS (Vancouver Canada) de l'effet positif de la toxine botulique sur  les rides a permis à la Médecine Esthétique de faire un bond en avant. La toxine botulique a rapidement occupé une place de choix

 

Utilisée depuis 1980 en neuro-ophtalmologie pour le traitement du strabisme et du blépharosplasme, l'indication de la toxine botulique s'est rapidement étendue  à d'autres domaines : torticolis spasmodique, hémispasme facial, crampe de l'écrivain, puis spasmes musculaires, ainsi que dans d'autres spécialités très variées comme la stomatologie, la gastro-enrérotogie. l'urologie la proctologie, la gynécologie et depuis peu le traitement de l'hyperhydrose (transpiration excessive)

 

Cette méthode est préconisée pour les rides situées sur le haut du visage, elle neutralise les contractions responsables des rides d'expression et bloque ainsi Ia conduction entre les conductions nerveuses et le muscle, préservant Ie naturel et ne figeant pas l'expression. On l'associe aussi à l’acide hyarulonique pour les rides anciennes et marquées.

 

LES ZONES D'INJECTlONS

- Rides du front

- Rides du lion  

- Rides de la patte d'oie

 -Traitement de la sudation axillaire 

 

LE TRAITEMENT

 

Il s'étale sur une ou deux séances .

La séance d'injection commence par un diagnostic musculaire. Chaque groupe muscles est étudié séparément, aucun plan d'injections universel, chaque patient est particulier. Le point après les 2 à 3 semaines permet éventuellement de corriger quelques asymétrie potentielles.

Le patient peut choisir d'être injecté immédiatement ou préférer revenir ultérieurement après un délai de réflexion un devis sera établi par le praticien

Des photos seront faites avant après.

En prévention à partir de 35 ans. 

 

LES METHODES

 

Les injections sont peu douloureuses et ne nécessitent pas d'anesthésie cependant l'application d'une pommade anesthésique améliore le confort du patient.

 

LES SUITES

 

La peau peut présenter un érythéme passager. De petits hématomes sont rares mais possibles..